Catégorie : Quilts finis

Les sabliers de Kaffe Fassett

Je vous montre aujourd’hui mon quilt pétillant de couleurs grâce aux tissus sublimes de Kaffe Fassett. Si vous avez manqué l’article sur la technique du sablier, c’est ici. Ce quilt, je l’ADORE.

Couverture pour bébé en patchwork

Le quilting/ Matelassage machine

Le quilting m’a été offert par ma long arm quilteuse préférée de Nouvelle-Zélande. A ce moment là, je travaillais pour elle. C’est dommage, je n’ai travaillé que très peu de temps avec elle. Car nous avions décidé de rentrer en France peu de (suite…)

Patchwork moderne « brique » avec piqué libre

Je vous avais décris en détail le quilting (piqué libre) de ce projet dans un précédent article. Et maintenant, je ne peux pas m’empêcher de  partager avec vous des photos de ce quilt fini. Il y a déjà un petit moment que ce quilt est terminé. En effet, nous habitions encore en Nouvelle-Zélande, Laura n’existait même pas. Je vous emmène sur mon point de vue préféré de Wellington.

Patchwork moderne

tissu art galleryJ’aime beaucoup cet endroit et c’est, en effet ,avec une petite pointe de nostalgie que je regarde ces photos. Ce joli coin est (suite…)

Matelassage libre sur patchwork moderne

Pas mal d’entre vous ont réclamé des sujets traitant du matelassage libre. Je profite donc de l’occasion pour partager avec vous mon piqué libre (ou FMQ) sur mon quilt moderne que je vous avait déjà présenté. J’ai réalisé ce quilt bien avant d’être enceinte, donc ça fait déjà un petit moment.

Il est vrai que faire du matelassage sur un grand projet peu être intimidant. J’ai pris le courage de me lancer dans ce projet après avoir fait un petit défi d’une semaine. Il s’agissait de faire au moins 10 minutes par jour de piqué libre sur sa machine. Peu importe le résultat, mais cela devait être 10 minutes par jour. Ces 10 minutes paraissent peu mais elles permettent de libérer le geste. Et donc, de se sentir plus à l’aise. Je vous conseille vivement de faire quelques minutes d’entrainement par jour avant de vous lancer dans un grand projet. Peut être vais-je organiser un petit défi similaire dans le blog si ça vous intéresse car j’ai bien envie de refaire un projet avec du matelassage libre.

Dans cet article, je vais vous présenter les différentes étapes, les outils nécessaires au matelassage libre et vous montrer mes inspirations pour créer des motifs.

Les étapes

1. Préparation du « quilt sandwich » avec des épingles à nourrices

Il est essentiel d’avoir un quilt sandwich avec une bonne tenue car le quilt va être bougé dans tous les sens pour réaliser vos motifs. Ne soyez donc pas timides avec les épingles à nourrices, il faut en mettre pas mal.

quilt-sandwich-patchwork

2. Préparation au matelassage

Pour encore plus de sûreté, j’ai décidé de créer des lignes de matelassage de « fondation ». Ces lignes ne font pas partie du matelassage libre (elles sont créées grâce au pied à double entrainement) et seront invisibles. Elles permettent simplement de maintenir d’avantage les 3 épaisseurs du quilt sandwich entre elles. Si votre quilt le permet (mon design de « brique » s’y prêtait particulièrement bien), je vous conseille également de faire ces lignes de fondation.

comment-quilter

3. Inspiration

Pour mon quilt brique, j’ai choisi de créer un motif différent dans chaque brique. J’avais plus de 60 motifs différents à créer. Je me suis tout d’abord entrainée sur du papier (en taille réelle). Et ceci pour deux buts principaux: explorer les possibilités de motifs et m’entrainer au geste. Tous les spécialistes de matelassage libre vous le diront : le plus difficile dans le piqué libre est de savoir où l’on va (vers quelle direction déplacer ses mains). Je me suis tout d’abord inspirée de motifs présents dans les livres d’Angela Walters (Free motion quilting with Angela Walters) et de Christiana Cameli (First steps to free motion quilting). Puis peu à peu, j’ai gagné en confiance pour créer mes propres motifs.

quilting-organisation-couture

Les outils nécessaires

On commence par changer de pied sur sa machine et on monte un pied à broder. Pour le piqué libre, le risque est assez grand que votre fil se casse. Ayant eu ce problème à plusieurs reprises, j’ai changé d’aiguille et je ne mets plus que des aiguilles dit « quilting » (de chez Janome) pour le matelassage libre. Je n’ai plus jamais eu un fil cassé avec ces nouvelles aiguilles.

J’ai choisi de changer de couleur sur chaque brique, il me fallait donc 5 couleurs différentes de fil. N’oubliez pas de préparer des bobines à l’avance, c’est bien plus sympa lorsque l’on est soudainement à court de fil. Puisque j’ai choisi de remplir chaque brique avec des motifs différents, il fallait « enterrer » chaque début et fin de fil. Pour cela, la pince à épiler a été un outil très pratique.

Pour permettre une meilleure prise en main du quilt sandwich, je préfère utiliser des gants de quilting. Ces gants permettent d’avoir plus de contrôle sur le tissu et de moins solliciter la force de vos bras et épaules. Vous verrez qu’avec des séances de plusieurs heures de quilting, il peut y avoir des tensions importantes dans les bras et les épaules. Mieux vaut utiliser des gants.

Un petit coupe fil et un découd vite sont également deux outils indispensables. Ayez vos dessins d’inspiration à portée de main pour pouvoir y faire référence à tout moment. Pour rendre l’exercice plus facile, essayez de faire le dessin mentalement dans votre tête avant de vous lancer avec votre machine. Les derniers outils non nécessaires mais astucieux : une petite boite pour mettre les épingles à nourice au fur et à mesure que vous les enlevez. Ainsi qu’un portable pour partager vos effort sur Instagram. Cela peu paraitre bête, mais c’est vraiment encourageant d’avoir une communauté qui suit vos avancées et vous encourage.

outils pour matelassage libre

Les motifs

Voilà, vous en savez un peu plus sur la préparation et les outils pour le matelassage libre. Maintenant, je vais vous montrer quelques motifs. Il suffit parfois de peu. On peut tout à fait suivre les motifs du tissu pour les souligner et leurs donner du volume. Mais on peut également s’amuser à créer des formes et des motifs particuliers. L’important est de s’amuser. Angela Walters vous le répétera sans cesse: ne cherchez pas la perfection! Il est tout à fait normal d’avoir quelque couacs, surtout au début. Alors continuez à pratiquer et à vous amuser!

matelassage motif

quilting-motif-arc

quilting-patchwork-feuille

quilting-puzzlematelassage bulesquilting-motif-fleurquilting-motif-coeurPersonnellement, ça me donne vraiment envie de refaire un projet de la sorte cette année. Je ferrais bien un petit défi d’entrainement avant de me lancer dans un grand projet comme celui la. Je vous tiendrai au courant.

Patchwork facile: matelassage simple

Je vous ai présenté dans l’article « Patchwork facile: le quilt doré de Laura » le quilt que je prévoyais pour ma petite puce. Je vais vous raconter aujourd’hui l’étape du matelassage.

Préparation

Une fois que le quilt top est achevé, il faut ensuite coudre le molleton et le tissu arrière ensemble. Pour ce faire, je n’avais pas de molleton à la taille nécessaire. Qu’à cela ne tienne, j’ai joint deux morceaux de molleton ensemble. Vous pouvez vous  aussi joindre deux molletons (à condition que ce soit deux molletons identiques). Surtout ne superposez pas les molletons l’un sur l’autre mais disposez les cote à cote et joignez les grâce à un grand point de zigzag. L’utilisation du pied à double entrainement facilite grandement la tâche.

joindre le moleton

La deuxième étape de préparation est bien entendu d’ajouter une ribambelle d’épingles à nourrice afin que les différentes épaisseurs ne bougent pas lors du quilting. Cette étape se nomme ‘basting » en anglais. Je ne connais pas le terme français, par contre.

Quilting/ Matelassage

Pour un quilt simple, j’ai décidé de faire également un quilting simple. Je voulais suivre les carrés du quilt et faire une couture de part et d’autre. Je savais que j’allais coudre à quelques inches de chaque carré, j’ai ainsi pu mettre les épingles à nourrice au centre de chaque carré pour qu’elles ne me gênent pas lors de l’étape de matelassage.

matelassage simple

Encore une fois, cette étape est très facile à réaliser avec un pied double entrainement. Si vous n’avez pas encore ce pied, je vous conseille d’investir, ça vaut vraiment le coup. Ce genre de motif simple est vraiment parfait pour débuter dans le matelassage. J’aime ces projets simples et satisfaisants. Je trouve le rendu également très sympa.

coudre matelassage

Pose du biais

J’ai longtemps hésité pour choisir un tissu pour le biais. C’est en effet la dernière étape mais parfois une étape cruciale. J’ai vu des gens passer beaucoup de temps pour cette décision. J’ai opté pour un tissus à pois roses sans grande conviction. Cependant, lors de  la visite d’un magasin de tissus local, je suis tombée sur un tissu de Noël à rayures dorées. Bien que mon quilt ne soit absolument pas sur le thème de Noël, ce tissu criait mon nom. J’ai donc changé d’avis et je ne regrette pas une seule seconde car le rendu est juste parfait.

biais doré

Je crois que j’aurais du acheter des mètres et des mètres de ce tissu. Pour un biais, c’est vraiment top!

DSCF7313

Quilt fini

Et voila le quilt fini. Je me suis empressé de le mettre dans sa chambre. Une fois ce quilt achevé, je me suis dit que j’étais prête à accueillir cette petite puce. J’ai construit la décoration de la chambre autour de ses couleurs. Laura utilise ce quilt tous les jours depuis qu’elle a été transférée dans un petit lit de bébé à barreaux.

quilt de princesse

Malgré tous les changements depuis sa naissance, ce quilt est resté l’élément fixe de sa vie. Je le met dans tous les lits qu’elle a pu utiliser dans nos voyages et nos diverses étapes. Nous l’avions même pris dans l’avion pour notre retour de Nouvelle Zélande afin qu’elle ne se sente pas trop dépaysée. J’ai recommencé l’expérience dans le train pour adoucir la traversée de la France d’Est en Ouest.

quilt doré Laura

Patch Vol d’Oies

Aujourd’hui je vous présente un quilt que j’ai offert à une copine comme cadeau de naissance pour sa petite puce qui a désormais plus d’un an. Je voulais faire un quilt d’inspiration traditionnelle avec une allure assez moderne. J’ai choisi de coudre un Patch Vol d’Oies. Les « Vol d’Oies » (ou flying geese en anglais), sont des unités de patchwork très traditionnelles. Il s’agit de trois triangles dans un rectangle comme ceci:

quilt-vol-d'oie

J’ai choisi d’avoir le centre (les oies) d’une même couleur et d’alterner les deux triangles de côté (le ciel) avec deux teintes de roses différentes: une foncée, une claire. Pour donner cet aspect moderne, je voulais un quilt très sobre dans la structure. J’ai donc réalisé une ligne de vol d’oies et alterné des bandes de tissus. J’avais en tête d’utiliser beaucoup d’espace blanc et une pointe de couleur or. Je n’ai pas trouvé  de tissu doré qui me convienne et j’ai fini par utiliser un gros ruban. Certaines pourraient argumenter que ce n’est pas un vrai patchwork si on ajoute du ruban, ce n’est pas dans « les règles ». Mais j’aime expérimenter et les règles sont faites pour être brisées, n’est ce pas?

Cet aspect simple m’a permis de choisir un design de quilting assez travaillé. Ma long-arm quilteuse m’a conseillé ces dessins de fleurs. J’aime beaucoup.

vol-d'oie-patchwork

Comme tissu arrière j’ai choisi un drap très fleuri que j’ai récupéré chez la grand-mère de mon mari. La grand-mère de mon mari aimait coudre et j’ai fait quelques séances de couture avec elle, ma belle-sœur et sa cousine. Ces moments restent un très bon souvenir. J’ai utilisé ce tissu pour notre quilt Cœur Pixel et il m’en restait. J’aime le look vintage que ce tissu donne au quilt.

patchwork-rose

Je ne savais pas trop quel biais utiliser pour ce quilt. Ma long-arm quilteuse m’a conseillé d’utiliser le même tissu que le tissu arrière. C’est une très bonne idée, je pense que je vais le faire plus régulièrement.

patchwork-couture-biais

Quilt fini

Et voici mon Patch Vol d’Oies fini:

Patch vol d'oies

PS: Vous pouvez apprendre à coudre le « Vol des Oies » avec une super technique dans le tutoriel: Puzzle Hollandais.