Round Robin: bord final (groupe)

L’aventure de la Round Robin Australienne et Néo-Zélandaise s’achève. Nous avons toutes désormais  fini les quilts. Chaque quilt top est reparti chez sa propriétaire finale. C’est étrange de finir un tel projet, les émotions sont partagées. En même temps nous étions toutes fières d’avoir fini et d’avoir produit 8 beaux quilts, mais cependant, nous étions un peu tristes que le projet s’achève. C’est vrai que le contact entre ces femmes créatives était vraiment enrichissant.

Voici le résultat de notre année de travail:

Round Robin dernier bord

Il est vrai que les quilts sont devenus très difficiles à photographier de part leur taille imposante .Vous pouvez voir sur plusieurs photos (dont mon quilt) que les quilts sont sur les lits et dépassent de chaque coté. Vous avez néanmoins un aperçu général de nos différentes œuvres.

Nous avons partagé nos quilts dans nos blogs respectifs et certaines lectrices les ont tellement aimés  qu’elles demandaient les patrons. Évidemment, ce n’est pas possible car ces quilts sont le résultat d’une création collective et rien n’était planifié à l’avance. L’improvisation était de mise pour ce projet. Impossible, donc, de donner des dimensions exactes.

Quel est mon préféré?

Il est dificile de choisir un préféré mais j’aime beaucoup le quilt de Carla avec la feuille au centre. Je le trouve très frais. J’aime aussi le quilt de Serena avec toutes ces couleurs de l’arc en ciel. Le quilt de Jo est aussi particulièrement réussi avec ces flèches, ces cibles et ces tipis. La dernière personne a trouvé la parade parfaite pour finir le quilt. En effet, ces trois rangées de demi-triangles carte font écho à la bordure que j’avais ajoutée.

La dernière photo (celle à coté du logo) est mon quilt. Je l’ai longtemps admiré sur mon lit. Puis, je l’ai ensuite déposé chez ma long arm quilteuse car je ne me voyais pas entreprendre un travail de matelassage sur une taille aussi imposante. Je n’ai jamais fait de quilting à la main et ce quilt ne passerait pas sous l’ anse de ma machine à coudre.

Ce quilting m’a couté très cher mais je ne regrette pas une seule seconde. il fallait bien ça pour mettre en valeur tout le travail de mes coéquipières. Ma long arm quilteuse a fait un travail remarquable. Chaque bordure est quiltée différemment. Elle a dû être présente à chaque moment car certaines bordures avaient du relief et la machine ne devait pas passer par dessus. J’ai laissé mon quilt plusieurs mois chez la long arm quilteuse et je venais déposer un peu d’argent de temps en temps pour arriver à payer sa totalité. Ce quilt est bien évidemment revenu avec moi de Nouvelle-Zélande mais je ne l’ai pas encore sorti des cartons. Il ne me manque plus que le biais à ajouter. Une fois fini, je vous montrerai les détails du travail.

Simply Moderne n°8, l’avez vous feuilleté? Voulez vous le gagner?

Aujourd’hui, je vous parle du magazine « Simply Moderne » de Quiltmania. Je me suis abonnée à ce magazine en Septembre dernier lors du Carrefour Européen du Patchwork en Alsace. J’étais alors vraiment contente de voir le quilting moderne pointer son nez en France. Je ne peux que soutenir cette initiative et j’ai apprécié de  lire les deux numéros depuis le mois de septembre (j’ai les numéros 5, 6 et 7).

Logo Simply Moderne

PS: Je n’avais jamais remarqué avant de mettre cette photo que Simply Moderne, c’est « Quilts & Crafts » tout comme mon blog. Mhm, un signe?

Je suis super contente de vous annoncer que Quiltmania m’a demandé d’être une ambassadrice du magazine. Qu’est ce que cela veut dire concrètement? Quiltmania m’offre l’abonnement au magazine et je vous fais découvrir chaque numéro dans un article.

Mais attendez, il y a encore mieux: Quiltmania offre également  3 magazines à vous, lectrices. Je me suis empressée d’accepter évidemment.

Ce que j’aime dans Simply Moderne:

  • Les reportages sur les salons étrangers. Je rêve d’y aller, alors je ne peux m’empêcher de sentir une petite pointe de jalousie à chaque salon mais je suis tout de même ravie de pouvoir avoir un compte-rendu en image de l’événement.
  • Les portraits d’artistes, de designers et de boutiques. J’aime toujours connaitre la personne derrière une collection ou une initiative, je suis donc friande de ce genre de portraits.
  • La section « les modèles ». Le magazine met à disposition une dizaine de modèles par numéro et je trouve cela vraiment impressionnant. Évidemment, je ne suis pas fan de chaque modèle mais je trouve qu’ils sont très bien présentés (bravo les graphistes) et il y en a pour un éventail de goûts important. Parfois, cela peut pencher un peu trop du coté traditionnel. Cependant, dans les 10 modèles, la plupart sont modernes, donc supers!

Ce que je souhaiterais voir davantage dans Simply Moderne:

  • Les tissus. Le patchwork moderne dépend beaucoup de la révolution des tissus et des collections. J’adore suivre les collections, connaitre l’inspiration des designers, voir de nouveaux imprimés, être au courant des tendances… J’aimerais voir davantage de tissus dans le magazine pour être au courant des dernières sorties de chaque maison d’édition.
  • Rencontrer la communauté. Ce que j’aime par dessus tout dans le patchwork moderne, c’est sa communauté très active (c’est pour ça que j’écris ce blog). J’aimerais découvrir plus de blogueuses et d’initiatives. Entre les SWAPS, les quiltalongs, les round robins, les groupe Bees, il y de quoi faire.Simply-Moderne-8-couvFR

Je dois vous dire que j’adore lire les nombreux blogs de quilting moderne (principalement en Anglais), mais j’aime aussi feuilleter les magazines. Il y a quelque chose de spécial à lire un magazine, vous ne trouvez pas? On peut s’installer bien confortablement dans son fauteuil avec une petite tasse de thé et profiter du moment présent. Si vous voulez découvrir davantage le numéro 8, j’ai fait une petite vidéo pour que vous puissiez feuilleter le magazine avec moi:

Jeu concours

Pour être dans le tirage au sort pour gagner un magazine, il suffit de laisser un commentaire en dessous de cet article en disant ce que vous aimez particulièrement dans le magazine Simply Moderne. Bonne chance!

Le tirage au sort s’effectuera la semaine prochaine (lundi 27 Février) par les petites mains expertes de mademoiselle Laura. Je contacterai les gagnantes par e-mail pour qu’elles me donnent leur adresse. Elles seront mentionnées dans la prochaine newsletter. Bonne chance!

Petit Quilt Baratte (Churn Dash)

Je vous  ai présenté la collection Paperie de la designer Amy Sinabaldi lors d’un précédent article. A propos, bravo à Joëlle qui a gagné un petit fat quarter de la collection. Cette fois ci, je voulais vous montrer comment j’ai utilisé ces tissus. Pour cette collection toute en douceur, j’ai eu envie de créer quelque chose de traditionnel. J’ai choisi le bloc Baratte (Churn Dash). C’est un bloc très sympa et facile à réaliser mais je ne m’en étais encore jamais servi pour un quilt.

Les blocs Baratte

J’ai marié les tissus de la collection avec un tissu uni bleu marine, gris et blanc. J’ai hésité à utiliser un uni rose car le quilt était destiné à une petite fille mais je me suis finalement ravisée. Je trouve que la collection est assez féminine comme ça.

J’aime beaucoup les deux tissus « low volume » dans cette collection (l’arrière plan sur la première photo). Je n’ai pas utilisé la totalité de mes fat quarters et je sens qu’ils vont être bien utiles pour des blocs de Bee.

Bloc patch baratte

La confection des blocs  été relativement rapide. J’en faisais deux par jour tout en gardant un œil sur ma fille. Ainsi, en une semaine, j’avais assez de blocs pour créer mon petit patchwork de naissance.

Si vous ne savez pas (ou vous ne vous souvenez plus) comment coudre les blocs  Baratte, ce bloc fait partie de mes tutoriels vidéos: Tutoriel Churn Dash.

Comment organiser ses blocs?

Parlons ici de la disposition de blocs pour créer un quilt top. Ce qui est important à savoir pour créer une harmonie, c’est de ne pas trop réglementer l’organisation. Je m’explique: ce n’est pas la peine de répéter un ordre de couleur bien précis. Au contraire, c’est mieux lorsque les couleurs paraissent être déposées de manière aléatoire. Par contre,  donner un ordre aléatoire est plus dur qu’il n’y parait. Il faut savoir bien mélanger les couleurs, mais aussi, les tonalités (foncées, claires) et les imprimés (chargés, pas chargés).

Pour être sûr de sa disposition, il suffit simplement d’étaler tous les blocs par terre (ou sur un design wall) et de changer les blocs jusqu’à  trouver la combinaison idéale. Parfois cet exercice peut prendre du temps.

coudre avec un bébé

PS: Vous avez vu mon apprentie couturière à l’œuvre? Ha!

Je suis vraiment contente du résultat. Simple, traditionnel et moderne à la fois. C’est ce qui me plait. Le petit quilt mesure 36 x 46 inches. Ce que j’aime en achetant une collection en fat quarter, c’est qu’il y a assez de tissus pour faire plusieurs petits projets de la sorte. En effet, j’ai assez de chutes pour recommencer un nouveau projet. Yay!

Quilting Bee Janvier: les blocs coeurs

Quilting BEE France 2017

Les blocs

Notre aventure de la Quilting Bee à la Française a débuté au mois de Janvier. Pour ce premier mois, j’étais la reine. Et oui, l’avantage d’être l’organisatrice. J’ai demandé à mes petites abeilles (les « bees ») de coudre un bloc coeur. Voici les blocs coeurs que j’ai cousu pour donner un exemple.

les blocs coeurs

Si vous aimez ce bloc, vous pouvez trouver le tuto vidéo ici: Bloc Coeur.

Inspiration couleur

Comme code couleur, je voulais des tons qui ressemblent à ces papiers. Ma soeur a offert à ma petite puce une petite guirlande lumineuse avec des pliages origami qu’elle a elle même confectionné. Comme je compte utiliser le quilt dans la chambre de la puce en dessous de cette guirlande lumineuse, je souhaitais rester dans les mêmes tonalités de vert, rose, rouge, violet. En effet, cela fera un ensemble bien harmonieux dans la chambre.

Origami

Tous les papiers étant fleuris, j’ai également demandé (si possible) d’avoir des tissus fleuris. Cette requête n’était pas obligatoire car je ne voulais pas que les abeilles achetent spécifiquement du tissu pour ce projet si elles n’avaient pas de tissu floral.

C’est vraiment magique de recevoir tout au long du mois de Janvier des petits paquets par la poste contenant les blocs coeurs. En plus j’ai vraiment été gâtée. Chacune des abeilles a cousu non pas un mais deux blocs et j’ai même reçu quelques bonus. Comme une boite de chocolat dé-li-cieuse, des petits papillons en tissu, des magnets pour le frigo, etc Les abeilles sont vraiment très généreuses, c’est un super groupe. Merci les filles! J’ai également beaucoup aimé lire chaque carte qui accompagnait les blocs coeurs.

Bloc patch coeur pour quilting bee

Le quilt top

Vers la fin du mois, une fois tous les blocs reçus, je me suis mise à réfléchir sur la mise en place de chaque bloc. Bien évidemment, j’ai changé d’avis un certain nombre de fois. J’ai même changé encore une fois pendant l’assemblage du top. C’est bien d’avoir un plan mais c’est aussi bien de s’avoir s’adapter, n’est ce pas ?

Patcwork Coeur

Je crois que j’ai trouvé un ordre plutôt sympa. Vous en pensez quoi? Par contre, j’ai eu quelques incidents pendant la confection du top.

Premièrement, j’été tellement impatiente de finir le top, que j’ai continué à le coudre tout en préparant le repas du soir. Je crois que ce n’est pas la peine de vous dire que c’était une TRES mauvaise idée. En effet, j’ai fait une tâche sans m’en rendre compte sur l’un des triangles blanc. Après avoir réfléchi à plusieurs solutions, j’ai fini par prendre mon petit découd-vite et remplacer le triangle blanc taché.

Deuxièmement, en essayant de faire partir la première tâche, j’ai frotté à la main et il s’avère qu’un des blocs a déteint. Aille, aille, aille….On m’a conseillé d’utiliser des lingettes anti-décoloration pour laver le quilt top à la machine. J’ai vraiment peur que tout le quilt top déteigne maintenant. Ca serait vraiment dommage. Avez vous une solution miracle? Je me demande si je ne devrais pas être radicale et enlever le bloc en question afin d’éviter une catastrophe une fois l’ouvrage achevé. Vous en pensez quoi?
patchwork quilting bee

En tout cas, la miss Laura est ravie de son quilt top. Elle a hâte que je le finisse pour le mettre dans sa chambre.

La reine du mois de Février est Cocopatch. J’ai hâte de coudre son bloc et voir son quilt top grandir.

On se retrouve le mois prochain pour la suite de cette aventure.

Quilt along: quiltons ensemble

Hello lovely lectrices.

Aujourd’hui je vous fais part d’une nouvelle initiative. Encore une? Et oui, c’est la magie de la communauté quilt, il se passe toujours quelque chose. Il y a des projets dans tous les sens et c’est ça qui est marrant. Entre les Round Robin, les quilting Bee, les swaps, les quilt alongs, les challenges en tous genres, il est facile de ne plus savoir où donner de la tête. Mais le principal, c’est de  rejoindre le groupe qui vous plait (ou aucun si ça ne vous dit rien). Le but n’est évidemment pas de crouler sous une liste interminable de choses à faire mais de se faire plaisir.

Quilt along, késako?

Le principe du quilt along (également intitulé un « QAL ») est simple. Tout d’abord une personne donne l’initiative de réaliser un projet. Elle l’annonce pour permettre à d’autres personnes de se joindre à elle pour créer le même projet en même temps. Il n’y a donc pas d’échange, chaque participante garde sa création. Le but est de s’encourager mutuellement, de lier des contacts avec d’autres participantes et de voir les créations de chacune. Il peut y avoir de nombreux quilt alongs en même temps, vous joignez celui qui vous intéresse. Vous vous souvenez peut être du Quilt Along organisé par Angela Walters et Tula Pink qui a inondé nos feed Instagram pendant 100 jours (#100days100blocks). Il y plus de 57 000 photos partagées sous ce #, vous vous rendez compte?

D’ailleur, si vous voulez suivre le challenge, Cocopatch organise dans son blog la version en Français. Je crois que ça commence en Mars 2017. Allez faire un tour sur son site si vous êtes intéressées. Je crois même qu’il y a des lots à gagner.

Quilt along d’Amy Gibson

Le quilt along que je rejoins est plus modeste mais j’adore cette quilteuse. Il s’agit d’Amy Gibson. J’ai commencé à coudre des blocs de patch grâce à elle avec sa classe gratuite dans Craftsy (c’était en 2014 je crois). J’aime beaucoup sa personnalité et son style moderne. Elle organise un quilt along pour coudre son dernier livre « the Quilt block Cook Book ». J’ai commandé le livre et j’ai hâte de m’y mettre. Ce quilt along n’est pas aussi rigide que le projet « 100 jours, 100 blocs » car il n’y a que 50 blocs étalés sur 50 semaines et que chacun fait celui qui lui plait. On ne stresse pas si on ne les fait pas tous. Cela me convient mieux.

Cookbook-Quilt-Along-Graphic

Et vous? avez vous décidé de participer à un quilt along cette année? Cela vous donne t il envie?

The quilt block Cookbook

Je viens de recevoir le livre d’Amy et je voulais vous en parler un peu. C’est un concept assez original où elle fait l’analogie entre la cuisine et la couture. Elle présente donc son livre comme un livre de recettes avec une recette de bloc différente par page (au total 50 blocs différents). Les ingrédients sont les sous unités utilisées pour créer les blocs. Elles montre qu’avec une palette d’ « ingrédients », on peut créer de nombreux blocs. Sur le même principe, avec des associations de blocs, on peut obtenir de nombreux quilts uniques.

J’ai fait une petite vidéo pour vous montrer la présentation du livre:

J’ai hâte de rejoindre ce Quilt along qui a déjà plus de 300 photos sur Instagram avec #cookbookquiltalong. Je vous présenterai également mes avancées dans le blog.