Mais au fait, c’est quoi un quilt?

C’est vrai ça, c’est quoi un quilt? Et à quoi ça sert? On voit beaucoup de photo de quilt très joli sur le net, mais qu’est ce que c’est exactement?

QUILT versus PATCHWORK

Pour moi « quilt » et « patchwork » étaient deux mots signifiant la même chose. Or, ce n’est pas le cas, j’ai appris récemment la différence par une copine d’Instagram.

Un quilt est une succession de trois couches de tissus distinctes: le tissus du dessus, un molleton et le tissu arrière. Pour combiner ces trois couches, on applique une couture qui crée un effet matelassé. Le tissu du dessus peut être un tissu simple ou un patchwork.

Un patchwork est un assemblage de plusieurs tissus. On pourrait le comparer à une mosaic. Ce n’est pas forcement un quilt car le patchwork n’a pas besoin d’avoir l’effet matelassé. C’est un assemblage de plusieurs tissus différents qui possède une seule couche.

Sur cette photo: à droite c’est un patchwork, à gauche c’est un « quilt sandwich ». On appelle « quilt sandwich » la succession des trois couches lorsque l’on s’apprête à quilter.

quilt-versus-patchwork

COMMENT PRÉPARER LE QUILT SANDWICH?

Avant de quilter (faire la couture de matelassage), il faut s’assurer que les trois couches ne vont pas bouger dans tous les sens. Pour ce faire, il existe trois méthodes différentes pour préparer un quilt:

  • mettre des épingles à nourrices
  • coudre un point à la main
  • mettre du spray-colle

J’ai pour habitude d’utiliser les épingles à nourrices. Je ne pense pas qu’il y ai une bonne et une mauvaise méthode, c’est juste une question de préférence.

preparer un quilt sandwichUne chose importante avant d’épingler ou de faire le point à la main, est de penser à l’avance comment vous souhaitez coudre votre quilt (lignes verticales, obliques, dessins, etc) afin d’interférer au minimum. Par exemple, si je voulais coudre une ligne diagonale de gauche à droite sur mon carrée, mes épingles à nourrices ne sont pas placées judicieusement car elles me gène sur ma trajectoire de couture.

Il est important de toujours avoir un peut plus de molleton et de tissus arrière que de tissu avant car la couture de matelassage peut être très intense et rétrécir légèrement le tissus avant.

COMMENT QUILTER?

Encore une fois, il existe plusieurs possibilités pour quilter:

  • à la main
  • avec une machine à coudre domestique
  • professionnellement par une « long arm » machine

Je n’ai encore jamais oser quilter à la main. Pour l’instant, j’utilise mon pied de machine à coudre « tous usage » pour quilter sur une machine domestique et je quilt uniquement des lignes droites (enfin, j’essaye d’être droite). Pour cet exemple, j’ai choisi de coudre des lignes autour du carré jaune pour souligner cette forme.

quilting-cestquoi

Il existe deux type de pieds pour machine à coudre qui sont utils pour le quilting: le « pied à marcher » et le « pied à broder ». Le premier sert à faire des lignes droites mais possède un système qui agrippe le tissus en haut pour faire naviguer les trois couches plus fluidement. Le deuxième sert à faire des courbes, on peut effectuer différents motifs très sympa avec pour « remplir » certaines parties du quilt ou même faire des motifs assez complexes.

J’ai acheté un pied à broder cette semaine. Je l’ai utilisé pour la première fois pour prendre cette photo. Il y a pas mal de progrès à faire, mais vous comprenez le principe.

comment quilter un patchwork

La machine « long arm » (bras long) permet de mettre le quilt à plat et de quilter par dessus. C’est une très grande machine de plusieurs mètres. C’est également une machine qui coûte très chère et sert, principalement, dans le milieu professionnel (du quilt). Avec une « long arm » machine on peut soit faire des motifs manuellement, soit programmer des motifs sur un ordinateur qui effectuera la couture mécaniquement. Je fais souvent appel à ce genre de service et je partagerais les résultats dans un nouvel article.

Une fois le quilting terminé, on peu découper le molleton et le tissus arrière à ras du premier tissu et apposer un biais. Pour le biais, j’aime coudre sur le coté endroit à la machine puis plier et coudre à la main (avec un point caché) le coté arrière. Ainsi, les points de coutures sont complètement invisibles.

comment-quilterUne fois le biais cousu, le quilt est terminé! J’aime bien passer le quilt à la machine à laver sur un programme doux pour lui donner un très bel effet de texture.

A QUOI CA SERT?

Un quilt de cette taille là peut éventuellement servir à sortir les plats chauds du four. Par contre, un quilt plus grand peu servir comme matelas à langer pour bébé (pratique pour l’extérieur), tapis de jeu pour enfant et comme une sorte de plaid pour adulte. On peut également l’utiliser comme nappe de pic-nique l’été, une couche supplémentaire sur le lit pour avoir chaud l’hiver, ou même comme couverture pour faire la sieste dans un parc au printemps. Vous voyez, ça sert à tout! Alors à vos machines.

Si vous voulez en savoir plus, j’ai réalisé une succession de petites vidéos pour détailler chaque étape:

Appliqué cœur pour maman

A la suite de mon premier quilt, j’ai eu envie d’expérimenter d’autres formes. A nouveau, j’ai acheté un « charm pack ». Les couleurs étaient très belles: délicates et subtiles. J’ai pensé à créer un univers doux et romantique, d’ou l’idée des cœurs.

Comme technique, j’ai utilisé la même méthode que le « English paper piecing ». C’est à dire: on découpe la forme souhaitée dans du papier, puis on épingle le tissu sur cette forme. On coupe le tissu en laissant un marge de quelques millimètres. Puis, on repli les bords en faisant un point de couture non définitif (peu importe la couleur du fil, il sera retiré par la suite).

outils-pour-appliqueOn repasse afin de maintenir la forme bien en place, puis on enlève les points de couture et le papier délicatement avant de coudre la forme sur le tissu de fond.

applique-patch-coeurComme tissu de fond, j’ai choisi du calicot. C’est une toile de coton considérer « grossière » mais moi je dirait plutôt « rustique ». Je trouve que ça donne un aspect authentique et naturel et j’aime utiliser cette matière. J’ai cousu, à la machine, chaque cœur sur un carrée de calicot, alternant un carrée vide avec un carrée à cœur.

quilt-top-applique-coeurPour le tissus arrière, j’ai choisi des couleurs vives et gaies : du mauve et du jaune. Le biais est un jaune uni. J’aime bien le « pop » de couleur que ça créé sur l’endroit.

quilt-coeur-applique-arrierePour assembler les trois couches (le top, le molleton et les tissus du dos), j’ai choisi de coudre des lignes simples en oblique. Je n’ai pas tracé la première ligne et vous pouvez voir une petite courbe pas très jolie au milieu.  Leçon retenue: quand on quilt, il faut mieux tracer ses lignes! J’ai tracé les suivantes et elles paraissent bien plus droites.

patchwork appliqué cœurMa mère habite désormais en Alsace et son anniversaire est au mois de Septembre. Dans cette région, les vignes sont magnifiques à cette époque de l’année et je n’ai pas pu m’empêcher de prendre quelques photos juste derrière sa maison pour immortaliser son cadeau.

Premier quilt

Bonjour, je m’appelle Alice et je souhaite vous faire partager ma passion pour la couture et principalement le quilt. Je vais vous parler de la réalisation de mon premier quilt. J’ai découvert les quilts lors de mes nombreuses lectures de blog anglo-saxon. Je suis tombée sous le charme de ce craft, proche des traditions mais si vibrant et moderne par les nouvelles collections de tissus. Le patchwork est un phénomène énorme dans le monde anglo-saxon et ne croyez pas que ça attire uniquement les grands-mères. Non, non non. Dans ce blog, je vous ferais découvrir tout cet univers et j’espère que vous aussi, vous allez tomber sous le charme.

Voici mon tout premier quilt en photo. Réalisé pendant que nous habitions à Londres en 2011. C’était pour un cadeau de naissance (ma première copine qui allait avoir un bébé).premierpatch

La réalisation de ce quilt et ultra simple et parfait pour une débutante. J’ai acheté ce qu’on appelle un « charm pack ». Il s’agit de carrés prédécoupés de différents tissus d’une même collection. J’aime bien utiliser ces « charm pack » pour plusieurs raisons:

  • pas besoin d’investir dans des outils (rotary cutter, planche à découper, etc), les carrés sont déjà découpés
  • les tissus sont différents mais font parti d’une même collection ce qui veux dire qu’ils iront bien ensemble
  • le coût reste modique pour avoir une telle variété de tissu

Voila un beau cadeau de naissance fait main.

Depuis ce quilt, je n’ai cessé de créer avec des tissus. Malgré toutes nos péripéties sur différents continents, j’ai continué la couture. J’ai hâte de vous montrer tous mes projets en cours et à venir.

xoxo,

Alice