tissus pour garde robe capsule

Comment coudre une garde robe capsule pour ses enfants ?

Je me suis mis en tête de coudre toute la garde robe de James pour l’automne. Nous achetons très rarement des vêtements neufs pour les enfants. Ils proviennent soit de brocantes (il y en a vraiment des très bien en puériculture en Bretagne), soit ce sont des cadeaux, soit je couds quelques pièces. Cette fois-ci, je voulais être plus organisée et coudre une garde robe entière.

Qu’est ce qu’une garde robe capsule ?

Une garde robe capsule est un ensemble restreint de vêtements (on a juste le stricte nécessaire) mais qui fonctionne bien les uns avec les autres. Par exemple, un pantalon ira avec plusieurs haut pour obtenir une variété de tenues. Dans l’exemple suivant, Rachel Bagley, une consultante de mode pour Cardigan Empire a créé 12 tenues différentes avec 13 vêtements :

Honnêtement, on se fait souvent submerger par les vêtements enfants. Ensuite, dans les placards, c’est le bazar et on ne trouve jamais ce qui convient à la bonne taille pour la bonne saison. La garde robe capsule permet de simplifier tout ça. Cela permet également de dépenser moins dans les vêtements. C’est donc une philosophie qui me convient bien tant pour le niveau pratique, qu’économique (et écologique aussi).

Pour bien construire une garde robe capsule, surtout lorsque l’on veut la coudre, il faut bien s’organiser. Je vous décris les différentes étapes auxquelles j’ai procédé pour coudre la garde robe capsule automne de James.

Première étape : Inspiration

Là, il s’agit de faire des recherches (sur Pinterest, c’est très facile) pour sélectionner les types de vêtements qui nous plait bien. J’ai créé un tableau intitulé : “Wardrobe ideas-Boy : fall winter” pour regrouper tous les vêtements qui me plaisaient pour James.

Vous pouvez ainsi vous apercevoir très rapidement des tendances de vos goûts personnels. Pour moi, c’est evident que la couleur marron et les rayures bleues étaient très présentes. Vous pouvez aussi voir les types de vêtements qui vous plaisent. Honnêtement, pour un bébé, c’est assez simple, il y aura forcement des body, des petits pantalons et petits pulls.

Deuxième étape : Choix de la gamme de couleurs

De manière générale, pour obtenir une palette de couleurs harmonieuse, il faut choisir un ensemble de couleurs neutres, quelques couleurs complémentaires et enfin une couleur “accent”. Je ne suis pas designer, et c’est un exercise qui m’est assez difficile. C’est pourquoi je m’aide des outils suivants pour sélectionner mes couleurs.

J’ai utilisé le site Colormind qui sélectionne une gamme de couleur à partir d’une photo que vous téléchargez. Pour ma part, j’ai fait un collage avec tous les vêtements sélectionnés sur mon tableau d’inspiration Pinterest et je l’ai téléchargé sur le site pour obtenir une proposition de palette.

J’aime bien utiliser aussi l’outil de la marque de tissu Kona “Pallette Builder“. Lorsque vous téléchargez votre image, vous pouvez déplacer les petits ronds de selection pour obtenir une palette plus personnalisée.

J’ai également regardé les tendances des couleurs grace à la marque Pantone. On peut ensuite trouver de nombreuses combinaisons possibles avec cette gamme tendances couleurs. J’ai remarqué à nouveau ce marron “Sugar Almond” décidément tendance.

J’ai fini par sélectionner cette gamme de couleur là comme inspiration pour mon petit bonhomme pour cet automne :

Deuxième étape : Choix des patrons

Pour savoir le nombre de patrons dont j’avais besoin, je me suis inspirée de la liste de Larissa (du blog : “Living in Color“) pour choisir le nombre d’éléments à coudre :

J’ai feuilleté tous les patrons que j’avais déjà en taille 3-6 mois. J’aime beaucoup la marque “Brindille and Twig” et j’ai déjà une collection de patron assez importante de chez eux. Comme marque française pour enfant, il y a Ikatee ou Petit Patron. Vous pouvez aussi vous servir de magazine comme Ottobre qui a pas mal de patrons en jersey. Je connais également des couturière qui utilisent beaucoup les livres de couture comme : “Les intemporels” ou “Tout en jersey“.

Pour ma part, j’aime bien les patrons PDF et je trouve la marque Brindille and Twig très facile à coudre. J’ai sélectionné chez eux, trois vestes, deux types de body, deux pantalons et une tenue une pièce. J’avais déjà quasiment tous les patrons. Je n’ai acheté que le petit pantalon avec les pieds inclus (qui est effectivement très pratique à l’usage). Je me suis ensuite amusée à associer les différents patrons pour créer des tenues :

Troisième étape : Choix des tissus

La première chose est de regarder ce que vous avez déjà en tissu qui pourrait correspondre à la gamme de couleur. Je précise que dans mon cas, je voulais utiliser uniquement du jersey car je trouve cela plus confortable pour les petits bouts de choux. C’est également la matière nécessaire pour ma sélection de patrons.

Pour cet exercice, j’avais déjà du tissu gris uni et imprimé et du tissu bleu marine uni et imprimé. Il me manquait ce fameux marron par contre.

J’ai fais les magasins de tissus autour de chez moi avec ma gamme de couleur imprimée. Cela aide d’avoir une liste précise de couleur à acheter. Cela évite d’acheter sur un coup de coeur qui n’a rien à voir avec votre gamme de couleur.

Ca n’a pas marché pour moi cette fois-ci par contre. Dans le premier magasin, j’ai craqué pour un petit imprimé ours avec un bandana rouge qui n’a rien à voir avec ma gamme de couleur choisi. Tant qu’à faire, j’ai également pris du bord côte rouge et un tissu uni rouge.

Au fur et à mesure de mes trouvailles, j’ajoute un échantillon de tissu sur ma feuille de papier pour éviter d’en acheter qui se ressemblent trop. Je finis par trouver ce marron “sugar almond” sur internet.

Honnêtement, cela fait beaucoup trop de tissus différents (12 au total), mais c’est ma première garde robe capsule, je m’améliorerai avec le temps.

Quatrième étape : Styliser la garde robe capsule

Maintenant que vous avez sélectionné les patrons que vous voulez réaliser et que vous avez tous vos tissus, il ne vous reste plus qu’à choisir quel tissu utiliser pour quel patron. Pour m’aider dans ce choix pas si évident, j’ai simplement colorié les patrons avec les feutres de ma file pour avoir un aperçu de l’ensemble.

En imprimant plusieurs feuilles, vous pouvez tout à fait tester différentes options pour voir laquelle vous plaît le mieux. Je me suis fait aider de ma fille aussi qui à beaucoup aimé ces coloriages.

Cinquième étape : découper les patrons et les tissus

Cette étape peut durer un certain temps. J’ai sélectionné 8 patrons différents, alors j’ai passé plusieurs soirées à imprimer et découper les patrons. Vu qu’il ne faut pas trop réfléchir pour cette étape, je regardais des séries Netflix en même temps.

N’oubliez pas de laver vos tissus ! Contrairement aux tissus cotons pour le patchwork, le jersey nécessite absolument un lavage préalable.

Sixième étape : Coudre la garde robe capsule

Enfin ! Tant d’étapes pour enfin en arriver là. Mais je dois vous dire que toutes ces étapes préalables aident bien à la couture (que vous pouvez faire à la chaîne).

Admirez votre garde robe capsule

J’ai pris beaucoup de plaisir à coudre cette garde robe. Au total : 15 éléments cousus (6 pantalons, 4 vestes et 5 bodies). Cela fait maintenant quelques semaines qu’elle est en circulation et je peut confirmer qu’à l’usage, elle est très pratique.

Il y a eu quelques changements au plan initial. Par exemple, j’ai cousu une petite veste en plus car le pantalon avec l’imprimé ours n’allait définitivement avec aucune pièce cousue. J’ai également ajouté des petits tricots dans le mix que nous utilisons régulièrement.

La garde robe étant en circulation, je ne peux malheureusement pas prendre l’ensemble en photo car il y en a dans le linge sale et bébé en porte une aujourd’hui. Mais voici un exemple de tenue possible :

Nous avons un bébé qui régurgite et bave beaucoup, il faut donc changer la veste régulièrement et parfois même le body. Grace à la garde robe capsule, on peut intervertir les tenues tout en restant dans les mêmes tons.

C’est quand même beaucoup de travail mais quelle fierté de l’habiller tous les matins avec une tenue fait main.

6 Commentaires

  1. bernie

    et tu utilises une surjeteuse pour coudre tout ce jersey? afin que les coutures ne “tirent” pas.

    Réponse
    • Alice

      Oui, j’ai une surjeteuse depuis Décembre dernier et je m’en sert pas mal.
      Par contre, je cousais du jersey avant cela. J’ai même écrit un article de blog intitulé : “Comment coudre du tissu jersey avec une MAC? “.
      Si cela t’intéresses, tu peux retrouver l’article en tapant le titre dans la barre de recherche du blog.

      Réponse
  2. joelle91

    bravo pour ce bel article, très bien détaillé! j’espère qu’il va bien aider les mamans “couture”; je vais me servir de ces conseils judicieux (impressions et coloriages de patrons, morceaux de tissus)….pour moi! et j’adore le site de pantone, qui fait pour nous le travail d’assortiments de couleurs, avec de superbes images!!!!! il a de la chance, bébé James…..

    Réponse
  3. Sylviane17

    Bonjour, Merci pour cet article très détaillé, je sais le boulot que cela représente à rédiger. Le bébé a beaucoup de chance d’être habillé par sa maman et la garde robe est très jolie. Bravo aussi pour l’éthique de n’avoir pas trop de vêtements pour un petit, ils grandissent si vite, c’est très écologique et j’aime ça. Je vais réfléchir à faire la même chose pour une adulte….il y a du boulot…mais je suis raisonnable, j’ai beaucoup de vêtements anciens et j’achète rarement neuf…et je me couds aussi des bricoles de temps en temps. J’irai voir l’article sur coudre du jersey à la MAC, car je pense que je suis nulle…
    Bonne journée,

    Réponse
  4. Caroline

    Oh quel travail et monsieur James va grandir bien vite… bravo je suis admirative, mes petits -grands ont quitté la maison depuis quelques temps mais je ne sais pas si j’aurais eu le courage de faire tout ça.

    Réponse
  5. Agnès

    Merci pour cet article très utile et bien documenté. Les petites tenues sont adorables.

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.