Coudre une turbulette en patchwork

C’est un projet qui me trottait dans la tête depuis un bout de temps. Notre bonhomme a bientôt 9 mois et je ne lui avais pas encore cousu de turbulette. J’avais une idée précise de turbulette en patchwork pour pouvoir utiliser de petites chutes de tissus.

Il faut dire, que la turbulette n’est pas conseillée en Nouvelle-Zélande et nous n’en avions donc pas utilisée pour Laura. Cependant, nous sommes de vrais caméléons et nous adoptons la culture locale. En l’occurrence la France est une grande adepte de la turbulette (ou gigoteuse) et nous avons commencé à l’utiliser vers les 6 mois de bébé.

Dans cet article, je vous montre les différentes étapes de couture pour confectionner le tissu matelassé pour coudre une turbulette.

Tissu matelassé pour gigoteuse

J’ai tout d’abord réalisé un top avec les chutes du dernier quilt coeur. J’ai simplement alterné des rectangles imprimés avec des rectangles blancs. Les tissus étant petits, cette étape m’a pris pas mal de temps au final.

Une fois le top fini, j’ai pu découper la forme de la turbulette. J’ai recopié le patron d’un magazine prêtée par une copine. Cependant, vous pouvez utiliser le patron gratuit d’Arrow Workshop.

J’ai utilisé un tissu avec des motifs triangles dorés pour le haut de la turbulette. Pour lier les deux parties, j’ai ajouté un passepoil doré. C’est la petite touche vraiment mignonne (oui, même pour un garçon).

Pour la suite, j’ai choisi du molleton bamboo que j’ai épinglé avec le top pour pouvoir effectuer le matelassage. Pensez bien que vous avez deux tops (pour le devant et l’arrière de la turbulette).

Et voici ma partie préférée : le piqué libre. Pour mettre en valeur le thème forêt des tissus et faire écho aux triangles dorés, j’ai choisi de créer des formes triangles en piqué libre. Cela représente la cimes des sapins de la forêt. Uniquement à l’intérieur des rectangles blancs.

Montage de la turbulette

Vous avez désormais votre tissu matelassé, vous pouvez procéder à la couture de votre turbulette de manière normale (ajout de la doublure, d’un zip et des boutons pressions aux épaules).

Personnellement, j’ai tout d’abord suivi les indications du patron d’Arrow Workshop pour le montage mais je n’ai pas dû bien comprendre les instructions car le zip se retrouvait à l’envers. J’ai donc fini la couture de la doublure “à ma sauce” et je m’en suis plutôt bien sortie.

Vous pouvez aussi vous aider de la vidéo de Silly & Billy pour le montage.

Petit détail : la fermeture éclair est la fermeture récupérée sur le hoodie de mon mari. C’est donc le deuxième projet “upcycle”. JE vous parlerai du premier projet très prochainement. C’est une fermeture en métal qui est légèrement trop épaisse pour le projet mais j’ai préféré utiliser quelque chose que j’avais dans mes affaires plutôt que d’acheter du neuf.

Cela vous donne-t-il envie d’utiliser vos chutes de tissus pour confectionner une turbulette ? c’est un très beau cadeau de naissance à offrir.

2 Commentaires

  1. Sylviane17

    Bonjour Alice, superbe et bravo pour le upcycling de la fermeture, pas de petits dans mon entourage mais j’adore ce que vous avez de vos petites chutes. J’espère que le bb va mieux depuis hier.
    Amicalement

    Réponse
  2. chloeti

    Très jolie turbulette! Ceci dit tu m’intrigues: que conseillent les neo-zélandais?

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.