Les commandes passées entre le 04/03 et le 10/03 seront préparées dès le 11/03. Alice prend un peu de congés !

Quilt sandwich : Les 3 différentes façons de bâtir un quilt

Pinterest

Tout d’abord, je dois vous expliquer le terme quilt sandwich qui parait très apetissant mais qui n’a rien à voir avec le monde culinaire. Le quilt sandwich décrit les 3 couches successives que compose un quilt :

  1. le top en patchwork
  2. le molleton
  3. le tissu du dos

Le molleton est donc « pris en sandwich » entre le top et le tissu arrière. Le molleton est une couche qui ne sera pas du tout visible à la fin du projet mais qui donne de la texture. Cette texture sera différente en fonction du choix du molleton. Pour plus de détail sur ce sujet, vous pouvez lire l’article : Comment bien choisir son molleton ?

Comment choisir son molleton

Lorsque nous avons achevés la couture du top (la couture patchwork) nous devons effectuer un quilt sandwich pour le transformer en quilt. C’est-à-dire en terme plus simples : poser le top sur un molleton qui est lui-même posé sur le tissu arrière. Cela forme les 3 épaisseurs du quilt. Afin que ces trois épaisseurs tiennent ensemble, il y existe plusieurs méthodes. A chacun de choisir sa préférée.

A noter que toutes ces méthodes ont pour but de stabiliser les trois épaisseurs ensemble de manière temporaire en attente de la couture de matelassage. Cette étape n’est pas la plus plaisante dans la réalisation d’un quilt certes. Cependant, ce n’est pas pour autant qu’il faut la négliger car elle est primordiale. C’est une étape qui, bien faite, évitera la création de nombreux plis lors de la couture de matelassage. Avant d’utiliser une de ces méthodes, il faut tout d’abord préparer le quilt sandwich. Je vous indique comment faire dans cette vidéo.

Nous allons maintenant décrire les 3 méthodes de bâtir un quilt sandwich en détail. Certaine nécessité de la mercerie patchwork spécifique, d’autres non.

Quilt sandwich : la méthode traditionnelle

La méthode la plus traditionnelle de bâtir un quilt est de coudre des points de bâtit. Ce sont de longs points fait à la main avec du fil contrastant pour pouvoir le retirer plus facilement après la couture de matelassage. Pour ce faire prenez simplement une aiguille, du fil et une cuillère à soupe (oui, oui vous avez bien lu) !

La cuillère est positionnée sur à l’arrière des trois épaisseurs et aide l’aiguille et remonter à la surface. Le point doit traverser les 3 épaisseurs. Le point de bâtit doit se faire sur l’ensemble de l’ouvrage. Ce point sera ensuite retiré une fois la couture de matelassage effectuée.

Récapitulatif de la méthode traditionnelle :

Outils nécessaires :

  • Aiguille
  • Fil contrastant
  • Cuillère

Technique : Traverser l’ensemble des 3 épaisseurs du quilt en formant de long point à la main. La cuillère, placée au contact du tissu du dos aide à diriger l’aiguille à la surface du projet.

La méthode la plus rapide pour réaliser un Quilt sandwich : la colle

Il est possible de coller tout simplement les 3 épaisseurs ensembles. Cette colle se trouve sous forme de bombe avec un embout pulvérisateur. Placez-vous à environ 20cm du molleton et pulvérisez de manière homogène sur la surface. Attention cependant à ne pas appliquer trop de colle au risque d’endommager l’aiguille de votre machine à coudre lors de la couture de matelassage.

Prenez le temps d’aplanir les surfaces pour qu’il ne reste aucun pli. Utilisez simplement la paume de vos mains. Le mouvement doit partir du centre du projet vers les extérieurs. Prenez votre temps et répétez plusieurs fois ce geste. La colle disparaitra lors du premier lavage, une fois le projet complètement achevé.

Récapitulatif de la méthode colle :

Outils nécessaires : Bombe de colle

Technique : Pulvérisation à 20cm de la surface à coller. Aplanir les surfaces avec les paumes des deux mains.

Les épingles à nourrice : ma méthode préférée

Je ne serais expliquer pourquoi mais cette dernière méthode est en effet ma préférée. Cette préférence peut éventuellement changer avec le temps. Il est assez commun dans une vie de quilteuse d’aller et venir entre les différentes méthodes. Je me sens, en ce moment, de plus en plus attiré par la méthode traditionnelle mais les épingles à nourrices restent ma méthode de prédilection.

épingle À NOURRICE de quilting

Il existe des épingles à nourrice spéciale quilting. Elles ont la particularité d’être assez longue et d’avoir une forme courbée. Cela aide à faire revenir la partie pointue sur la surface du projet. La marque française Bohin propose les épingles à nourrice courbées. Depuis peu, la marque Clover a inventé une nouvelle épingle, appelée l’épingle prodige.
épingles prodiges cloverElle ressemble à une épingle à nourrice mais elle est plus ergonomique et peu se positionner à une seule main. Ce qui est pratique pour l’enlever lors de la couture de matelassage. Il faut également appliquer beaucoup moins de pression des doigts ce qui peut être un grand atout pour réduire le risque de TMS (troubles musculo-squelettiques).

Vous devez positionnez de nombreuses épingles sur l’ensemble du projet en partant du centre et en allant vers les extérieurs. Idem que toutes les autres méthodes : veillez à ce que les trois surfaces soit bien plane et aplatissez avec vos mains. Ne laissez pas trop d’espace vide. Espacez chaque épingle d’à peu près 15cm. Retirez ces épingles au fur et à mesure de la couture de matelassage dès que vous en rencontrez une sur le chemin qui vous gêne le passage. Veuillez bien à les retirer car un passage sur ces épingles pourrait casser votre aiguille de machine à coudre.

Récapitulatif de la méthode épingles à nourrice :

Outils : Epingles à nourrice spéciale quilting

Technique : Placez généreusement les épingles à environ 15-20cm de distance. Enlevez-les au fur et à mesure de la couture de matelassage.

Ce qu’il faut retenir

En conclusion, le terme du “quilt sandwich” représente une étape cruciale dans la réalisation d’un quilt. Il s’agit de la fusion des trois couches essentielles pour former le projet final : le top en patchwork, le molleton et le tissu du dos.

Quilt sandwich _ Les 3 méthodes pour batir un quilt

Nous espérons que cet article vous a apporté des informations précieuses pour comprendre et maîtriser cette étape qui , soyons honnête, n’est pas la plus fun. N’hésitez pas à expérimenter et choisir celon vos préférences. Quelle que soit la méthode que vous préférez, une chose est certaine : le quilt sandwich demeure une étape incontournable pour la création de vos projets patchworks.

Et vous, quelle est votre méthode préférée ? Dites-le moi dans les commentaires.

À propos

Hello, je suis Alice, la créatrice de Blossom Quilt & Craft. J’ai créé ce blog pour vous partager mes inspirations et des tutos Patchwork. Le patchwork moderne est accessible à tous. Amusez-vous bien !

Suivez-moi

Articles récents

Rechercher

Partager cet article :

Facebook
Pinterest

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

E-Book Gratuit

Rejoignez notre communauté de passionnées et restez à jour avec les dernières actualités, conseils et offres spéciales. Vous recevrez en cadeau de bienvenue un e-book de 30 pages d’inspiration couture patchwork.
Inscrivez-vous dès maintenant pour le recevoir directement par mail.

À propos

Hello, je suis Alice, la créatrice de Blossom Quilt & Craft. J’ai créé ce blog pour vous partager mes inspirations et des tutos Patchwork. Le patchwork moderne est accessible à tous. Amusez-vous bien !

Suivez-moi

Articles récents

Rechercher

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous