Quilt top hexagone

Aujourd’hui je voulais parler d’une technique de patchwork qui ne nécessite pas de machine à coudre et qui peut donc, être transporté et travaillé n’importe où: dans le parc, dans la salle d’attente du dentiste, dans un pub, devant la leçon piscine des petits ou, pour mon cas, devant le spot de surf de chéri. En anglais, cette technique s’appelle: « English paper piecing » et je n’ai pas trouvé de traduction en Français. Appelons la « petits papiers anglais ».

Récemment, une copine m’annonce qu’elle est enceinte (c’est très fréquent en ce moment) mais qu’elle ne veut pas savoir le sexe du bébé. Moi qui adore utiliser du rose, c’est très difficile de penser à un cadeau de naissance couture qui ne possède ni de couleurs trop fille ni de couleurs trop garçon. En flânant dans mon magasin de patchwork préféré, je trouve un tissu avec des petits hérissons, je les trouvent trop craquants et le tissu est orange, parfait pour un cadeau unisexe. Je choisi deux autres imprimés pour aller avec: du vert turquoise avec des petites tiges de pissenlits et du gris clair avec des rainures de bois en blanc. J’adore, c’est super chou.

J’ai commencé le projet assez tôt, donc je ne me stress pas trop. A chaque fois que j’accompagne monsieur pour une session de surf, je prend ma petite boite et je m’installe au bord de mer pour travailler sur mes hexagones en « papier anglais ». Le principe de la technique est simple: découper une forme (principalement hexagone), coudre du tissu sur le papier avec un fil de bâti et en faire autant qu’on veux.

Hexagone1Une fois arriver à la maison, je repasse les formes et je les couds ensuite les unes aux autres. Il n’y a toujours pas besoin de machine à coudre pour cette étape, ce projet reste donc « portatif ». En général, je fais l’assemblage devant la télé (oui, avec une bière parfois).

Hexagone2J’ai choisi de faire une bande d’hexagones qui court le long de mon quilt. Une fois atteinte la hauteur desirée, je pose mes hexagones sur mon tissu de fond (uni blanc), j’enlève délicatement le fil de bâti et les papiers puis je couds à la main avec un point caché.

Hexagone3Je trouvais les hexagones trop sympas à faire, alors j’ai décidé de faire un petit détail sur le tissu arrière du quilt avec la même technique. J’ai réalisé une fleur avec des hexagones beaucoup plus petits.

Hexagone4Et voila mon quilt top fini. Je l’emmène désormais chez une professionnel du quilting: une « long arm » quilteuse qui va réaliser un motif sur la partie unie du tissu. Je vous montrerais le résultat dans un autre article.

patchwor hexagone

5 Commentaires

  1. Dolly DLV

    Très belles activités et belel découverte.
    Pour ma part, j’ai commençé un jeté de canapé à la main en 2009… >< Tjrs pas fini… J'en suis au début du quiltage !
    En tout cas, je serai prenneuse pour tout ce qui est "techniques de patch".

    Tu connais Tindomerel (http://tindomerel.blogspot.fr/) ?
    C'est aussi une blogueuse expat. Elle est du côté de Wellington il me semble.

    Encore merci ;)

    Réponse
    • Alice

      Hello Dolly!!!
      J’aimerais bien voir ton projet, allez tu vas arriver a la finir, j’en suis sure!
      J’ai fais deux petites videos que je vais publier ce mois si, alors reste a l’ecoute (stay tuned). Merci pour le lien, je vais aller voir de ce pas….

      Réponse
  2. Granny Maud's Girl

    J’ai le même tissu avec les petits hérissons. (That’s a new French word for me: hérissons!) J’aime la fleur en l’arrière.

    Réponse
  3. Alice

    Haha, a very useful new word Carla!

    Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Hexagon quilt | Blossom Quilts and Crafts - […] Voici un nouveau quilt achevé. Si vous voulez voir le début de l’histoire, cliquez ici. […]

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.