Cœur Pixel

Me voila de retour sur mon blog. J’ai fait une longue coupure mais je suis déterminée à vous faire partager tous mes projets. Car oui, je n’étais pas très présente sur ce coin du net, mais je n’ai pas pour autant cessé de créer avec ma machine à coudre ou mes aiguilles à tricoter. Celles ou ceux qui me suivent sur Instagram ont pu le constater.

Pour mon retour, je vais partager avec vous l’histoire de mon quilt “Coeur Pixel”. Ce quilt a été réalisé  avec la même régularité que mes posts sur ce blog, il a donc fallu du temps pour qu’il s’achève.

J’ai cousu le quilt top avec un “charm pack” et du calico dans les semaines qui ont suivi mon mariage en 2013. J’avais réalisé beaucoup de projets pour le mariage et cela me manquait de ne plus m’occuper de projets de couture une fois le mariage passé.

quilttopSeulement voilà, nous devions partir rapidement en lune de miel en Indonésie puis nous installer en Nouvelle-Zélande par la suite. Pas le temps donc, de finir ce quilt. J’ai eu le temps de rencontrer d’autres quilteuses en Bretagne qui m’ont aidé à préparer le quilt sandwich avec un point de bâti et m’ont convaincu de faire le quilting à la main. Chose que je n’avais jamais faite auparavant.

J’avais une idée précise pour le quilting: je voulais reproduire les guirlandes en feutrine que j’avais réalisé pour le mariage. J’ai tracé les cœurs à main levée: je ne voulais pas forcement que tous les cœurs soient identiques, ni parfaits, ni alignés. Un dessin assez rustique me convenait parfaitement, pour ce premier projet.

girlandecoeurL’idée initiale était de quilter à la main dans l’avion. Je pensais que ça pouvait bien m’occuper pendant les 24H de vol qui nous séparaient de notre destination. Je ne vous conseille absolument pas de commencer un craft (qui prend beaucoup de place) pour la première fois dans un avion entre votre mari à droite et un parfait étranger à votre gauche. Quelle idée saugrenue! Déjà, imaginez mettre un quilt dans votre bagage à main. Ha! Je ne sais vraiment pas ce qu’il m’était passé par la tête.

Nous avons utilisé le quilt (non quilté) sur notre lit durant tout l’hiver de Nouvelle-Zélande. Les maisons sont mal chauffées ici et le quilt nous a bien servi. Je me disais qu’il faudrait bien, quand même, me mettre au quilting un jour.

Ce jour arriva deux ans plus tard en 2015, quand j’ai décidé de finir tous mes ouvrages non achevés. J’étais alors enceinte et je ne souhaitais pas entamer un long processus de couture à la main. J’ai donc changé de direction et choisi un autre fil pour faire du quilting à la machine (“free motion quilting“, en Anglais). J’ai choisi un fil jaune/orange. J’aimais bien l’effet qui change de couleur, ça me faisait davantage penser à mes guirlandes multicolores du mariage.

mattelassage-en-forme-de-coeurComme vous pouvez le voir, les cœurs sont loin d’êtres parfaitement symétriques et ont cet aspect rustique que j’aime beaucoup dans le quilting main libre. J’ai pris beaucoup de plaisir à le quilter et j’aime beaucoup le résultat.

Je ne voulais pas acheter un nouveau tissu pour mon biais et j’ai choisi de recycler toutes mes chutes de biais de projets précédents (que je garde précieusement, évidement).

scrappy-biais

Tous mes biais avaient une longueur différente, je les ai coupé pour qu’ils soient à peu prés de la même taille en alternant les couleurs. J’ai cousu mon biais comme à mon habitude: à la machine sur l’endroit et à la main sur l’envers (j’ai crée une petite vidéo pour expliquer, à venir prochainement) et voici le résultat:

patchwork-coeur-pixelPersonnellement j’adore le résultat final, et je me sers désormais de ce quilt pour faire les photos “Mois après mois” de ma fille. Ici, elle a un mois:

patchwork-motif-coeur

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.