Petit quilt piqué libre plumes cadeau de naissance

Je vais faire une petite pause sur les tutoriels (j’espère que vous les appréciez) pour vous montrer un projet récent. J’aime beaucoup coudre des patchworks simples. Avec les beaux tissus des collections, je trouve qu’il n’est pas forcement nécéssaire de compliquer l’assemblage. Par contre, quand je couds un projet simple, j’aime bien m’amuser avec le piqué libre. Cette fois-ci, je voulais m’entraîner à coudre les fameuses plumes en piqué libre. Ces plumes peuvent intimider et je voudrais vous montrer mes premiers résultats.

Le top

Pour le top, j’ai choisi de coudre ensembles des simples rectangles. Ces formes sont très faciles à couper avec la règle 6 1/2 x 12 1/2 inches sur le format Fat Eighth. Taille des rectangles : 5 1/2 x 4 1/2 inches.

découpe tissu patchwork day trip

Quel plaisir et quelle satisfaction : un beau projet en une après-midi top chrono ! Le projet parait tout tordu sur la photo car il n’est pas encore assemblé (j’ai oublié de prendre une photo une fois fini). Vous connaissez mon conseil : prendre une photo du choix de l’agencement de vos tissus pour ne pas vous tromper par la suite. Encore une fois, avec une collection, vous ne pouvez pas vraiment faire d’erreur fatale sur l’agencement et l’harmonie des tissus.

day trip patchwork simple

S’entrainer au piqué libre plumes

Mon premier conseil pour faire des plumes en piqué libre est de tout d’abord s’entrainer à les dessiner. Prenez une feuille de brouillon, un crayon et au travail. Il faut que le geste devienne naturel. Si vous avez des petits à la maison, pas de gâchis : ces feuilles d’entrainement deviennent de feuilles de coloriages bien appréciées.

Préparer son top

Choisissez vos couleurs de fils. C’est là que je viens à votre aide: je propose des kits pour chaque collection dans la boutique. C’est en effet bien utile lorsque l’on veut faire ce genre d’exercice. Pour m’entrainer à remplir la forme des rectangles, je trace des plumes avec un crayon effaçable directement sur le tissu. Notez que je ne le fais pas dans le but de coudre par dessus. C’est uniquement pour m’habituer au geste et remplir la forme. J’attends en géneral que le trait disparaisse pour coudre dans ces rectangles. Le piqué libre ne nécessite peu ou pas de marquage.

fils aurifil pour piqué libre

Piqué libre plumes simples

Voici deux exemples de piqué libre plumes. Ils sont loin d’être parfaits, c’est sûr. Mais je suis tout de même contente du résultat. De plus, le fait d’avoir choisi un fil ton sur ton ne fait pas trop ressortir le motif piqué libre, ce qui rend les erreurs moins flagrantes. Par contre la texture est toujours au rendez-vous !

plumes simples piqué libre

Piqué libre plumes complexes

Une fois que l’on a assimilé la forme de base, on peut s’aventurer sur des motifs plus complexes. Comme celui-ci :

marquage pour piqué libre

Voici le résultat. Vous voyez, on ne vois pas trop, donc j’espère que ça vus encourage à expérimenter.

plumes piqué libre

Encore une fois, le marquage doit simplement venir en soutient du motif. J’ai dessiné le motif entier dans l’exemple précédent pour me familiariser avec la forme. Mais les marquages suivants ressemblent à cela :

marquage piqué libre

Le marquage est simplement là pour guider. Vous ne devez pas essayer de coudre par dessus car le piqué libre est réalisé à main levée.

Voici un autre exemple de motif plus complexe :

plumes piqué libre matelassage

J’espère sincèrement que le partage de ce projet vous décomplexera et vous aidera à vous lancer dans la réalisation de plumes en piqué libre.

Ressources

Il vous suffit de taper “Free motion quilting feathers” sur Google pour trouver de nombreux résultats de démonstrations de plumes en piqué libre.

Je vous conseille particulièrement les vidéos d’Angela Walters. Elle a réalisé toute une série sur le sujet des plumes que vous retrouvez sur sa chaine Youtube : Free-motion Challenge Quilting Along 2: Quilting Feathers.

Je vous conseille également Rob de la chaine Youtube : “Man sewing”. Il a une série de vidéos dédiées au piqué libre, dont une sur les plumes : “Free Motion Quilting Skills and Drills : Feathers“.

Si vous désirez un ouvrage complet sur le sujet, je ne peux que vous conseiller le livre de Natalia Bonner : “A visual Guide to Free Motion Feathers“. Il est en Anglais  certes, mais possède de nombreuses photos extrêmement explicatives. Natalia donne de nombreuses variantes possible pour explorer le motifs de la plume. J’adore ce livre !

5 Commentaires

  1. VASSEUR

    merci ALICE pour ce tuto .Je pourrai me lancer dans le quiltage machine . Une question utilise tu un pied a quilter ou le pied normal et faut il faire un point avant et arriere pour commencer le quiltage .merci pour ces reponses .Bonne journee

    Réponse
    • Alice

      Bonjour, oui, il faut absolument un pied spécial. J’en parle dans le blog.
      Il ne faut pas faire un point avant arrière mais une petite manipulation pour faire revenir le fil de la cannette sur le devant. ensuite, tu doit faire des noeuds et “enterer” tes fils.
      Cherche sur le net, tu trouveras des tuto. Si ça intéresse plusieurs personnes, je pourrais écrire un article.

      Réponse
  2. Ida

    Merci ALICE. Je serai intéressé par cet article pour le quiltage et pourquoi pas un petit tuto .Bonne journee

    Réponse
  3. Evelyne

    Bonjour ; moi pour le démarrage je sais faire par contre c’est plutôt au niveau du réglage de la machine J’ai une PFAFF expression 3.20 et au niveau du réglage des points
    es ce qu’ il faut mettre à zéro la longueur et largeur . Merci

    Réponse
    • Alice

      Personelement, je ne change pas les réglages. C’est la vitesse des mains et du pied sur la pédale qu’il faut coordonner pour la grandeur des points.

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.